Optez pour une pompe à chaleur

Combiner une pompe à chaleur avec des panneaux photovoltaïques est une solution de plus en plus avantageuse. Mais que fait une pompe à chaleur, concrètement ? Quels avantages offre-t-elle ? Lisez tout ce qu'il y a à savoir ci-dessous.

1. À quoi sert une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur est un appareil qui « pompe » la chaleur basse de l'environnement (de l'air ambiant, de l'eau ou du sol) et la condense pour produire une chaleur élevée, que vous pourrez ensuite utiliser dans votre logement. Une pompe à chaleur tourne à l'électricité.

L'appareil génère pas moins de 4 fois l'énergie dont il a besoin pour fonctionner. Pour 1 kilowatt-heure (kWh) consommé, la pompe à chaleur en produit 4 sous la forme de chaleur.
Nous recommandons de toujours combiner la pompe à chaleur avec des panneaux photovoltaïques. De cette façon, le courant consommé par la pompe à chaleur est généré gratuitement ! L'électricité que la pompe à chaleur nécessite pour réchauffer ou refroidir la maison provient alors du soleil. Votre maison est donc neutre en énergie ! En plus, il n'y a pas de CO2 émis pendant le processus. Que des avantages !


2. Vaut-il mieux choisir une chaudière au gaz ou une pompe à chaleur ?

En Belgique, l'électricité reste plus chère que le gaz. Une chaudière au gaz vous fera dépenser moins pour vous chauffer qu'une pompe à chaleur tournant à l'électricité. Sauf si l'électricité est produite par des panneaux photovoltaïques sur votre toit ! Si vous compensez la consommation de la pompe à chaleur avec des panneaux photovoltaïques, c'est non seulement votre électricité, mais aussi votre chauffage qui est gratuit. Vous pouvez ainsi économiser des dizaines de milliers d'euros tout au long de la durée de vie de votre habitation.

En outre, de plus en plus d'attention est accordée au niveau E d'un logement. Le niveau E reflète la performance énergétique de l'habitation. Plus le niveau E est bas, moins le bâtiment est énergivore (plus d'infos ci-dessous).


3. Quel est l'impact de la pompe à chaleur sur le niveau E ?

Son impact dépend d'une série de facteurs :

  • Qualité de la pompe à chaleur
  • Système de chauffage de l'eau sanitaire
  • Coefficient Of Performance (COP), soit le rendement de la pompe à chaleur

Nous installons des pompes à chaleur de qualité : grâce à elles, vous pouvez compter sur une baisse de 10 points du niveau E de votre logement par rapport à celui d'une habitation dotée d'une chaudière au gaz.

 

 

 

4. Combien de temps faut-il pour amortir une pompe à chaleur ?

Le prix d'une pompe à chaleur associée à des panneaux photovoltaïques peut vite flamber. Mais il faut voir la chose sous un autre angle. Si l'on compare l'économie de consommation annuelle réalisée au surcoût d'un crédit hypothécaire, on constate que l'économie est dans la plupart des cas supérieure aux frais supplémentaires. Cette économie est déjà tangible la première année et augmente avec la hausse des prix de l'énergie.

Selon nous, la pompe à chaleur air/eau est l'appareil offrant le meilleur rapport qualité-prix. Cette pompe peut être connectée à un chauffage au sol et permet également de refroidir votre maison (top cooling actif). Cette pompe effectue le même travail qu'une pompe à chaleur géothermique, pour un coût beaucoup plus faible.

5. Quelles sortes de pompes existe-t-il et laquelle dois-je choisir ?

Il existe de nombreuses sortes et marques différentes. Nous pouvons cependant distinguer 3 types plus courants :

Pompe à chaleur air/air

Cette pompe capte la chaleur de l'air extérieur pour ensuite la rediffuser à l'intérieur sous forme d'air pulsé. Elle comprend toujours une unité extérieure. Cette pompe à chaleur peut souvent servir de système de refroidissement.

Pompe à chaleur air/eau

Cette pompe également récupère la chaleur de l'air extérieur et la diffuse dans le logement (par le sol) via un système hydraulique. Ici aussi, l'installation comprend toujours une unité extérieure.

Pompe à chaleur sol/eau ou pompe géothermique

Cette pompe récupère la chaleur souterraine et la diffuse dans le logement (par le sol) via un système hydraulique. Il n'y a pas besoin d'unité extérieure, mais bien d'un réseau de conduites souterraines verticales (sonde) ou horizontales (collecteur). L'avantage de ce système est que la pompe à chaleur peut refroidir votre maison passivement. La pompe est en effet capable d'exploiter la fraîcheur du sol.

Le type de pompe à chaleur dépend toujours des besoins en chaleur du logement, contrairement à une chaudière au gaz, par exemple. La pompe fonctionne au mieux quand la puissance fournie correspond à la puissance nécessaire. De cette façon, la pompe fonctionnera moins par à-coups, sera plus rentable et fonctionnera plus longtemps.

Le calcul de la puissance est une tâche spécialisée qu'il vaut mieux effectuer en se basant sur un calcul des déperditions de chaleur du logement. Vous serez ainsi certain que la pompe à chaleur que vous avez choisie correspond aux besoins de votre habitation. Vous désirez plus d'informations sur le sujet ? Contactez-nous à l'adresse duurzaam@durabrik.be.


6. Une pompe à chaleur peut-elle refroidir ma maison ?

Les types de pompes à chaleur précités peuvent également servir à refroidir votre maison. Nous distinguons 2 systèmes de refroidissement :

Refroidissement actif, top cooling actif

  • Type : pompe à chaleur air/air et pompe à chaleur air/eau
  • Fonctionnement : le fonctionnement de la pompe à chaleur est inversé : c'est l'air de votre maison qui constitue la source d'énergie et non plus l'air extérieur. Le compresseur intégré extrait la chaleur de votre maison et la libère dans l'air extérieur ou le sous-sol (dans le cas d'une PAC air/eau).
  • Refroidissement : la PAC peut refroidir l'eau à 18°C maximum en continu grâce au système « top cooling » actif. Un système de refroidissement actif traditionnel peut faire baisser la température de l'air jusqu'à 7°C (=AIRCO)
  • Température : la température peut baisser de 2 à 4°C avec un top cooling actif et de 10 à 15°C avec un système de refroidissement actif classique.
  • Consommation : le compresseur consomme de l'électricité pour le refroidissement, donc le refroidissement actif est un peu plus énergivore.

Refroidissement passif

  • Type : pompe à chaleur sol/eau
  • Fonctionnement : la pompe à chaleur exploite la fraîcheur du sol pour la rediffuser dans la maison. La température intérieure baisse et la chaleur captée par l'eau du chauffage au sol est redistribuée dans le sol. Cette chaleur est emmagasinée et peut être réutilisée plus tard pour réchauffer la maison (en hiver).
  • Refroidissement : ce système est également appelé refroidissement naturel, car l'électricité n'est nécessaire que pour la pompe de circulation. La pompe à chaleur en elle-même n'est pas sollicitée. La température du système de chauffage au sol est de +/- 15°C.
  • Température : la température de votre logement peut baisser de 2 à 4 °C.
  • Consommation : seule la pompe de circulation consomme de l'électricité pour acheminer l'eau froide dans le réseau de conduites. Ce système est très économe étant donné que la pompe à chaleur en elle-même n'est pas sollicitée.

Le top cooling actif et le refroidissement passif sont différents du refroidissement actif. Le refroidissement actif équivaut à un système d'air conditionné. L'AIRCO diffuse la fraîcheur sous la forme d'un courant d'air dans la maison. Ce système n'est possible qu'avec les pompes à chaleur air/air (aussi appelées chauffage AIRCO). Les pompes à chaleur air/eau et sol/eau refroidissent la maison par les conduites de votre chauffage au sol. La fraîcheur est donc d'abord transférée au sol avant d'être diffusée dans l'air ambiant. Cela permet une distribution homogène de la fraîcheur pour un plus grand confort. Comme le sol ne peut pas être véritablement froid (min. 18°C, sinon un risque de condensation apparaît), le refroidissement se limite à 2 à 4°C. Cette marge est généralement suffisante pour traverser confortablement les journées les plus chaudes de l'année.


Vous désirez plus d'informations sur les pompes à chaleur ?

Posez-nous vos questions à l'adresse duurzaam@durabrik.be.

<< Retour à la page Durabilité