Une habitation bien isolée

Quels facteurs déterminent la qualité de l'isolation de votre maison ou appartement ? Le niveau E et le niveau S jouent un rôle crucial.


1. Que sont le niveau E et la PEB ?

Le sigle PEB signifie prestation énergétique des bâtiments. Il s'agit d'objectifs pour la performance énergétique des logements neufs ou rénovés.

Une part importante de la réglementation PEB concerne le niveau E ou niveau énergétique d'un logement. Le niveau E est un indicateur de la performance énergétique globale d'un bâtiment. Plus le niveau E est bas, moins le bâtiment est énergivore. À l'heure actuelle (2019), la norme légale pour la performance énergétique maximale d'un logement est de E40 ; elle baissera à E30 à partir du 01/01/2021. Une habitation d'un niveau E30 est également qualifiée de QNE, soit « quasi neutre en énergie ». Il est obligatoire de respecter cette limite. Si le niveau E de votre logement dépasse le seuil fixé par la loi, vous recevrez une amende. À l'inverse, si votre logement affiche un niveau E plus bas que le maximum autorisé, vous serez récompensé. Un bel exemple de cette politique est l'exemption temporaire (5 ans) du précompte immobilier sur votre logement.

Comment calcule-t-on le niveau E ?

Le niveau est le résultat d'un calcul ainsi que d'une comparaison à un bâtiment de référence. Un certificateur PEB calcule le niveau E à l'aide du logiciel PEB.

Le niveau E dépend d'une série de facteurs :

  • Isolation thermique
  • Étanchéité à l'air
  • Compacité
  • Orientation
  • Ensoleillement
  • Pertes liées à la ventilation
  • Installations fixes (chauffage, eau chaude, ventilation, climatisation et éclairage)

2. Qu'est-ce que le niveau S ?

Le niveau S (pour schil, « enveloppe » en néerlandais) tient compte de l'isolation et de l'étanchéité à l'air de l'enveloppe du bâtiment, de la compacité de votre logement, de la taille et de l'orientation des fenêtres et des protections solaires.
Plus le niveau S est bas, moins vous avez besoin d'énergie pour chauffer ou climatiser votre maison ou appartement.

Il résume toutes les caractéristiques énergétiques de l'enveloppe (positives comme négatives) en un seul chiffre. Il indique si l'enveloppe est assez résistante au froid hivernal, mais aussi si les protections solaires sont suffisantes lors des chaudes journées d'été ; enfin, il indique si la forme de la maison ou de l'appartement est efficace. Le niveau S s'applique à une unité de logement, donc à chaque appartement séparé et non à l'ensemble d'un immeuble d'appartements.


3. Quelle est l'importance de l'isolation pour mon logement ?

Il est essentiel d'isoler. L'isolation est comparable à une doudoune par une froide journée d'hiver. Nous portons une veste épaisse pour nous protéger du froid. Et dans cette veste, il y a du duvet ou des plumes, qui retiennent l'air. La chaleur a du mal à traverser de l'air statique. Isoler revient donc à emprisonner l'air. C'est exactement ce que fait l'isolation d'un bâtiment. Envelopper le logement de matériaux légers (comme le PIR ou l'EPS) permet de créer une couche d'air statique autour de l'habitation. Cette couche garde votre maison bien au chaud en hiver et au frais en été.

En retenant plus longtemps la chaleur, vous consommez moins d'énergie pour vous chauffer et vous payez donc moins de charges. Et comme votre habitation émet moins de CO2, vous faites aussi un geste pour l'environnement.


4. De quoi est faite l'enveloppe isolante de mon habitation ?

L'isolation se situe dans votre plancher, votre toit (plat ou incliné) et votre façade. Elle permet de conserver la chaleur à l'intérieur de votre logement en hiver et à l'extérieur en été. L'isolant est généralement un matériau léger, synthétique ou minéral. Il s'agit en fait de matériaux très légers qui retiennent très bien l'air, l'air statique étant un excellent isolant. L'épaisseur minimum de l'isolation d'une habitation Durabrik est de 10 centimètres et va parfois jusqu'à 15 cm. L'épaisseur dépend du choix du matériau et de l'endroit où l'on place l'isolant.

Quelle est l'épaisseur d'isolation idéale ?

L'épaisseur d'isolation idéale est celle qui permet une rétention maximale de la chaleur pour une perte minimale d'espace. Dans les habitations Durabrik, elle est actuellement de 10 cm pour le PIR et de 15 à 20 cm pour l'EPS (en fonction du type d'EPS). Mais une couche isolante encore plus épaisse ne permettrait-elle pas de retenir encore plus de chaleur ? Oui, mais plus la couche isolante est épaisse, moins son efficacité augmente. En plus, une plus grosse isolation signifie également une plus grande perte d'espace à l'intérieur de l'habitation.


Quel est l'effet de l'isolation sur le niveau E d'un logement ?

Le niveau E est un indicateur de la consommation énergétique de votre habitation. Une isolation efficace permet donc de diminuer le niveau E, mais plus l'isolation est épaisse, moins son efficacité augmente. Durabrik a opté pour l'épaisseur idéale pour atteindre le niveau E le plus bas possible.


5. Est-il possible de surisoler ?

Non, mais l'effet des 5 premiers centimètres d'isolation sera bien plus grand que celui des 5 derniers. Durabrik a calculé une épaisseur idéale de 10 cm pour ses projets. Cette épaisseur offre en effet une efficacité maximale. Si l'isolation est plus épaisse, cela ne peut cependant faire aucun mal à votre logement. Notre message est avant tout de bien isoler, c'est-à-dire d'éviter les ponts thermiques, tout en réalisant une analyse de surchauffe et en assurant une bonne ventilation.


6. Qu'est-ce que la surchauffe ?

Trop bien isoler et laisser entrer trop de chaleur solaire dans votre logement peut surchauffer celui-ci. Le risque est alors que la température intérieure devienne souvent trop élevée pendant l'été. Il est possible de contourner ce problème en utilisant des protections solaires ciblées. En hiver, vous pouvez à nouveau laisser passer plus de soleil afin de réchauffer votre logement. Trouver le juste milieu est un métier en soi. Nous pouvons calculer si votre logement court un risque de surchauffe. Si le besoin se fait sentir, nous prévoyons des auvents et des stores, par exemple.

7. Où se situe l'isolation dans les logements Durabrik ?

On retrouve l'isolation dans de nombreux endroits de la maison. Le dessin technique ci-dessous en donne une illustration :

1. Isolation des murs creux :
Dans un mur creux traditionnel (mur de façade en briques de parement), l'isolant se trouve dans le vide entre la paroi de briques extérieures et la maçonnerie portante intérieure. En cas de crépi ou d'autres revêtements de façade, l'isolant est apposé sur la maçonnerie portante.

2. Isolation du sol :
La dalle de béton au sol de votre habitation est recouverte d'une couche d'isolant pour éviter que la chaleur ne s'échappe dans le sous-sol.

3. Isolation du pied de mur :
Une couche isolante suffisante est prévue à l'intersection des murs et des sols afin d'assurer une bonne isolation. Cette isolation fait office de coffrage autour de la dalle de béton.

4. Isolation des portes et fenêtres :
Chez Durabrik, nous employons des vitrages super isolants dans des profilés en PVC super isolants.

 

Saviez-vous que nous étudions entièrement toutes nos habitations à l'avance et que chaque habitation est pourvue de détails types ? Nous nous assurons ainsi de la qualité de nos méthodes de construction et sommes par ailleurs en mesure de retrouver facilement ce que nous cherchons dans la structure de la maison si un problème devait exceptionnellement survenir. Des fondations au toit en passant par les éléments techniques, tout est épuré et chaque détail est réfléchi. Tout cela pour vous donner la meilleure garantie d'une maison ou d'un appartement au top !vvvv


8. Quelle est la différence entre une habitation QNE et une maison passive ?

La maison passive est un concept qui date déjà des années septante. La maison quasi neutre en énergie est un concept beaucoup plus récent imaginé par la VEA (Agence de l'énergie flamande). L'acronyme QNE, pour « quasi neutre en énergie », désigne un logement qui ne consomme presque pas d'énergie. À l'heure actuelle, il équivaut à un logement d'un niveau E30 maximum. Ce concept prend en compte tous les aspects de l'habitation. Une maison passive met davantage l'accent sur le chauffage : elle est enveloppée d'une couche super isolante et est extrêmement étanche à l’air pour limiter les pertes de chaleur. En fin de compte, la façon dont la maison est chauffée n'a pas d'importance pour la maison passive alors qu'elle joue un rôle dans le cas d'un logement QNE. On pourrait donc dire qu'une habitation QNE est une amélioration du concept de la maison passive. C'est en effet un concept axé sur une excellente isolation, mais qui prend également en compte le système de chauffage, les sanitaires, la ventilation et les énergies renouvelables.


9. Exploitez l'eau (de pluie) avec parcimonie !

L'eau est un bien précieux : votre facture se charge certainement de vous le rappeler. L'eau doit en effet être transportée et épurée. Toute l'eau que nous consommons provient de la nature, ce qui veut dire que lorsque nous consommons beaucoup d'eau, cela influe aussi fortement sur l'environnement. Utiliser l'eau avec parcimonie est donc bon pour votre portefeuille, mais pas uniquement. Un autre problème de taille est que l'eau de pluie peine à s'infiltrer dans le sol à cause de l'urbanisation. Un trop grande quantité d'eau de pluie finit dans le système d'égouttage. Cela a pour conséquence de diluer excessivement les eaux usées, ce qui complique le processus d'épuration. Pourtant, l'eau de pluie peut être collectée dans une citerne et renvoyée vers les toilettes, le lave-linge et même les douches. Elle constitue une réserve précieuse qui, une fois utilisée, peut être à nouveau purifiée

À quoi peut servir l'eau de pluie ?

Il existe des systèmes permettant d'exploiter l'eau de pluie dans les sanitaires, notamment pour les douches. Il faut pour cela filtrer l'eau et en éliminer les bactéries. Vous n'aurez ainsi plus besoin de l'eau de ville que pour cuisiner et vous brosser les dents. En plus, vous pouvez à nouveau filtrer et désinfecter l'eau grise de votre douche ou de votre bain et la réutiliser pour la chasse des toilettes. Vous valorisez ainsi l'eau deux fois. Vous économisez non seulement de l'eau, mais aussi de l'énergie. L'énergie puisée pour chauffer l'eau reste en effet plus longtemps dans votre habitation.

Vous désirez plus d'informations sur l'isolation ?

Posez-nous vos questions à l'adresse duurzaam@durabrik.be.

<< Retour à la page Durabilité